Posté dans la catégorie Cycle avec le tag vivre avec, castelli

Cette année, Martin McKinlay sera l’un des athlètes du team Wiggle à « Vivre avec Castelli » ! Tout au long de la saison 2016, il testera et donnera son avis sur les gammes de triathlon et de cyclisme de la marque italienne. Voici son premier témoignage…

Cette année, j’ai eu la chance d’avoir été sélectionné pour tester l’une des meilleures marques de vêtements cyclistes du marché : Castelli. Si je me compare à la plupart des autres sportifs chez Wiggle, cela ne fait pas longtemps que je roule (environ 4 ans) mais durant toute cette période, j’ai toujours porté au moins un vêtement Castelli. C’est sa réputation pour ses modèles à la fois techniques et élégants, souvent évoquée ici dans nos bureaux, qui m’a poussé vers la marque au tout début. Et d’exceptionnelles qualités en course m’ont également poussé à utiliser des équipements Castelli lors de mes deux précédentes saisons de triathlon.

Il y a trois semaines, j’ai donc reçu une sélection plutôt variée d’équipements Castelli destinée à me permettre de rouler par tous types de temps. Dans ce premier article de blog, je vais donc présenter un ensemble parfait pour le printemps, une période au cours de laquelle il est souvent difficile de s’habiller car il n’est pas toujours possible prévoir quel temps il fera lors des longues journées en selle.

 

Le maillot Castelli Perfetto Light (manches courtes)

Vous remarquerez qu’il est impossible de regarder une classique de printemps sans remarquer le célèbre maillot Castelli Gabba 2, l’un des équipements de choix de nombreux cyclistes professionnels (vous noterez même que certains athlètes non-sponsorisés le portent avec le logo masqué !). Pour Castelli, améliorer ce modèle n’était pas un problème ; la marque a donc décidé de créer une version plus légère, offrant des propriétés de défense contre le vent et la pluie. Résultat : le maillot Castelli Perfetto Light (manches courtes). Disponible dans le choix de couleurs usuel (le mien est bleu), il est conçu pour être porté par-dessus un maillot ou, dans mon cas, un maillot de corps Castelli Pro accompagné des manchettes Castelli Nanoflex (imperméables).

La coupe est, comme vous pouvez le deviner pour un maillot inspiré de la course, relativement serrée au niveau des épaules ; il m’a donc fallu une taille L. Mais cela signifie aussi qu’il offre un ajustement parfait aux bons endroits, en particulier au niveau des bras et des aisselles, minimisant ainsi la traînée causée par les battements de tissu.

Les accroches placées sur l’intérieur des manches permettent de maintenir les manchettes parfaitement en place ; vous pourrez aussi porter plusieurs épaisseurs à l’approche de l’été. Autre caractéristique inspirée du Gabba : il est plus long dans le bas du dos pour offrir une couverture parfaite jusqu’à la selle et empêche l’eau de s’infiltrer dans votre cuissard court à bretelles lorsqu’elle coule dans votre dos. De plus, grâce à des rabats placés sur la partie supérieure des poches, tous vos objets de valeur resteront au sec mais notez bien que ce modèle ne comprend pas de poche zippée arrière (découvrez la veste Castelli Alpha si cette fonctionnalité est primordiale pour vous).

La caractéristique la plus importante offerte par ce maillot est, indéniablement, la façon dont il vous protège contre les intempéries. J’ai participé à une course cyclo-sportive de printemps dans la New Forest ; il y avait un vent glacial et il tombait de la bruine mais je n’ai pas été gêné grâce à ce maillot. Je n’ai pas non plus subi de surchauffe grâce au tissu Nano Light Pro, à la fois hautement déperlant et extensible, mais ne comprenant aucune membrane pouvant inhiber les mouvements d’air.

 

 

Le cuissard court à bretelles Castelli Evoluzione

Pour le bas, j’ai utilisé ce que je pourrais décrire comme le cuissard court à bretelles le plus confortable qu’il m’ait été donné de porter depuis le Castelli Body Paint : le cuissard court à bretelles Castelli Evoluzione.

Modèle d’entrée de gamme de Castelli, il utilise de fantastiques technologies via le chamois Kiss. Et le meilleur compliment que l’on puisse lui faire, c’est qu’une fois en selle, il se fera totalement oublier : sa taille, sa forme et son confort sont parfaits. Le matériau ProDry2Strati évacue la transpiration de la peau très rapidement ; utilisez-le avec le lubrifiant sec pour chamois Castelli pour des sorties cyclistes plus agréables.

En plus du maillot Perfetto et du cuissard court à bretelles Evoluzione, j’ai également porté des manchettes et jambières Nanoflex, des modèles extrêmement fiables qui ont toujours fait partie de ma garde-robe cycliste et qui offrent une fantastique protection contre le vent et la pluie !

Un excellent début de saison avec la marque scorpion !

Article rédigé par :

Portrait de martin
Martin McKinlay
Published on: 23 Mai 2016

Marty is an Age Group Triathlete and Club Runner. He also enjoys the odd bike race, be it crit or 24hr.