Posted in Cycle

Le grand parcours. L’aventure. L’évasion. Le test d’équipements ultime. Dans cet article, Tim de l’équipe Wiggle présente son projet de Bikepacking, qui se déroulera en septembre prochain. Et, c’est peu de le dire, les proportions de ce projet sont pour le moins « épiques »…

 

Le Tour « Côtes et cols » : l’inspiration

L’inspiration de ce Tour vient de plusieurs sources… J’ai grandi sur la côte mais j’aime aussi les montagnes ; il était donc logique d’inclure les deux à mon itinéraire.

Mais ce n’est pas la seule raison. Je ressentais aussi un désir d’explorer de nouvelles routes ; un désir de tester mon corps, mon vélo et mes équipements plus que jamais auparavant ; un désir d’emprunter les chemins les moins empruntés.

Mon parcours s’étend sur 1 900 kilomètres (dont 28 000 mètres d’ascension) en 9 jours et demi ; en somme, un véritable défi. Avec une moyenne de 200 kilomètres par jour, sur un vélo de cyclocross entièrement chargé, le long des Pyrénées.

Ce Tour représente indéniablement une aventure « épique » pour moi…

 

 

Le Tour « Côtes et cols » : le parcours

Le Tour débutera après ma journée de travail dans les bureaux de Wiggle situés à Portsmouth, dans le sud de l’Angleterre. J’irai alors directement au terminal de Brittany Ferries pour une traversée jusqu’à Santander, en Espagne.

Mais c’est sur la côte espagnole que l’aventure commencera véritablement. Je ne resterai pas longtemps sur la côte nord de Gascogne car mon parcours m’emmènera vers le sud-est, dans les terres, à travers le Pays Basque puis vers les Pyrénées.

Le profil altimétrique ressemblera rapidement à une succession de dents de scie et de creux au fur et à mesure où j’approcherai les montagnes qui séparent l’Espagne de la France.

Ce ne serait pas juste d’appeler cette aventure le « Tour des cols » s’il n’incluait aucune ascension majeure ; voilà donc la liste de celles que je vais affronter :

  • Puerto de Alisas (Espagne) – 17,1 km - 627 m
  • Alto de Dima (Espagne) – 10,4 km - 510 m
  • Alto de Orhy (Espagne) – 18,7 km - 781 m
  • Port de Larrau (France) – 10,0 km - 650 m
  • Col de Marie Blanque (France) – 9,1 km - 713 m
  • Col d'Aubisque (France) – 12,0 km - 919 m
  • Col du Tourmalet (France) – 20,8 km - 1,441 m
  • Col d'Apsin (France) – 12,5 km - 637 m
  • Col de Peyresourde (France) – 9,4 km - 641 m
  • Col de Menté (France) – 9,9 km - 853 m
  • Col de Portet d'Aspet (France) – 4,4 km - 433 m
  • Col de Port (France) – 12,3 km - 595 m

Une fois que j'aurai franchi tous ces cols, j’aurai traversé quasiment tous les Pyrénées et en serai ressorti juste au nord de l’Andorre.

Ensuite, je descendrai les contreforts vallonnés en direction de Carcassonne pour ce qui sera, j’en suis persuadé, une journée de repos bien méritée, où j’essaierai de récupérer et de me détendre avant d’attaquer ma prochaine « étape ».

De Carcassonne, je me dirigerai ensuite vers le nord : je rejoindrai la vallée fluviale qui traverse Toulouse et qui m’amènera jusqu’à la côte bordelaise. Puis Bordeaux jusqu’au Mont St Michel, le long de la côte ouest et à travers la Bretagne.

Ensuite, je rejoindrai le port de Saint Malo pour traverser la Manche et prendre le ferry pour revenir à Portsmouth, mon point de départ.

Pour résumer, donc, le Tour « Côtes et cols » me permettra de rouler sur de nombreuses routes de bord de mer et de montagne.

 

 

 

Le Tour « Côtes et cols » : les équipements

Je réaliserai ce Tour avec mon Kona Private Jake équipé de pneus slick, d’un porte-bagages avant et d’un sac de bikepacking fixé à la selle.

Je ferai la liste complète de tous mes équipements dans un prochain article de blog ; il va sans dire que tous les vêtements et accessoires de cyclisme et de cyclotourisme sélectionnés offrent ce qui se fait de mieux en matière de légèreté parmi toute la gamme de Wiggle.

Pour n’en nommer que quelques-uns : j’utiliserai des sacoches Restrap, des accessoires Lezyne, une tente et une veste de Kathmandu, des équipements de camping LifeventureLifesystemsJetBoil, Mountain Hardwear et Nordisk, et des pièces détachées pour le vélo de Lifeline. Mes équipements de course seront de la marque Castelli (une marque avec laquelle j’ai pu « vivre cette saison »), ainsi que des marques Gore Bike Weardhb et des accessoires GripGrab.

La liste complète de mes équipements ainsi que de plus amples renseignements sur mon Tour seront bientôt disponible alors gardez un œil sur le blog de Wiggle !

Suivez le hashtag #coastsandcols pour plus de nouvelles sur les médias sociaux…

 

Article rédigé par :

Portrait de tim
Tim Wiggins
Published on: 19 aoû 2016

Tim Wiggins is an avid cyclist, involved in all aspects of the sport. Whether it is mountain bike marathons, or 500km road rides... he loves life on two wheels. He is also a keen trail runner in the off-season!