Posté dans la catégorie Cycle avec le tag vivre avec, vêtements cyclistes, GORE BIKE WEAR

Cette année, Ed Tibbits, qui travaille chez Wiggle, va « Vivre avec Gore Bike Wear ». Il testera une sélection de quelques-uns des meilleurs modèles de la collection Été de la marque allemande et nous fera part de ses observations. Dans ce premier article de blog, il nous donne ses premières impressions sur quelques modèles de la gamme…

 

Je suis super excité et fier d’annoncer que je vais vivre avec Gore Bike Wear pour la saison 2016. Je vais écrire de nombreux articles ici, sur le blog de Wiggle et testerai toute une gamme de produits lors de mes entraînements, de compétitions, de sorties chez moi au Royaume-Uni et lors d’un séjour à vélo de 10 jours à l’étranger en août prochain. Alors surveillez mes publications pour savoir si ces équipements offrent une bonne résistance sous des conditions climatiques variées.

Gore Bike Wear est une marque existant depuis environ 20 ans, produisant une large gamme de produits cyclistes. Elle est également à l’origine du lancement et du succès du GORE TEX en 1985. Sa devise est simple : #GoreBikeWear souhaite vous permettre de suivre votre passion au quotidien. Les vêtements qu’elle crée sont donc hautement fonctionnels et adaptés à tous les types de conditions. Tout comme cela était le cas en 1985, l’innovation et la résolution de problèmes sont aujourd’hui deux facteurs-clés dans le développement de ses produits.

Donc, quelles sont les nouveautés de Gore cette année ?

 

 

La veste Gore Bike Wear Windstopper Active Shell Rescue

Tout le monde a besoin d’une veste Gore Bike Wear Windstopper Rescue lorsque des évènements imprévisibles se produisent, comme par exemple lorsque vous crevez à plusieurs reprises, vous perdez ou souhaitez continuer à rouler un peu plus longtemps. Soyez prêt à toutes les éventualités, et emmenez ce modèle avec vous.

Cette veste est ultralégère et repliable ; vous pourrez la ranger facilement dans la poche de votre maillot ou votre porte-bidon. La mettre et l’enlever est tout un art avec la demi-fermeture zippée, mais il y a de la méthode. Cette demi-fermeture zippée permet une importante économie de poids. La veste est également dotée d’une capuche pour plus de protection ; celle-ci pourra être repliée si vous préférez rouler sans.

La combinaison de propriétés imperméables/coupe-vent et de légèreté font de ce modèle un compagnon idéal pour tous les cyclistes.

 

 

Le maillot Gore Bike Wear POWER WINDSTOPPER SoftShell (zippé)

Le maillot Gore Bike Wear POWER WINDSTOPPER Softshell (zippé) : pour moi, le modèle le plus remarquable de la gamme. Il est extrêmement polyvalent et le tissu Softshell est génial.

La coupe, qui suit la tendance des équipements aérodynamiques, est excellente. Elle est proche du corps mais le matériau est suffisamment lâche pour offrir de bonnes sensations de confort sans trop vous serrer. Je mesure 1,75 m, pèse 69 kg et porte une taille M.

La veste assure aussi de bonnes propriétés de résistance à l’eau et, selon mon expérience, devrait vous garder au chaud, au sec et vous permettre de rouler vite sous la pluie pour une heure ou plus.

Le fait que cette veste comporte des fermetures zippées sur les épaules me gêne légèrement : en effet, j’ai l’habitude de rouler avec une combinaison classique de manchettes et d’un maillot à manches courtes. Cependant, elles se placent à la couture naturelle située à la jointure du bras et de la poitrine et ne semblent pas poser problème.

Cette veste sera probablement portée par temps venteux à la fin de l’hiver. Pour moi, cela signifie qu’il fait toujours noir dehors, donc une haute visibilité est importante. Le logo WINDSTOPPER est réfléchissant ; pour une visibilité encore plus importante, choisissez le modèle rouge. J’aimerai bien voir la version haute visibilité…

Si vous recherchez une veste et que vous ne savez pas quoi acheter, et si vous n’êtes pas sûr du jargon technique, alors envisagez l’achat de ce modèle. Elle est ultrapolyvalente et vraiment chaude. Un vêtement que vous pourrez utiliser toute l’année.

J’ai roulé sur plusieurs mois avec cette veste, sur des milliers de kilomètres, et je suis vraiment impressionné. Je pense qu’elle est conçue pour la longévité par une marque de qualité. Un modèle que je vais beaucoup utiliser.

 

 

Le cuissard court à bretelles Gore Bike Wear Oxygen 2.0+

Le cuissard court à bretelles Gore Bike Wear Oxygen 2.0+ : cela fait maintenant plusieurs mois que je roule avec ce modèle ; il est vraiment bien. Il offre un ajustement serré et est fabriqué à partir de tissus bien conçus, extensibles et respirables : le polyamide (nylon), l’élasthanne et le polyester.

Certains cuissards disponibles sur le marché ont plus tendance à se déchirer au niveau des coutures lorsque vous le mettez et l’enlevez, mais ce n’est pas le cas de ce modèle. Il est solide, robuste et de qualité.

Le chamois est relativement substantiel à certains endroits, avec une plateforme surélevée dans les zones-clés afin de protéger les os de l’assise. L’empiècement avant est en tissu perforé, ce qui le rend très respirable et améliore votre confort.

Ce cuissard comprend un empiècement avant coupe-vent sur l’épaisseur intérieure la plus proche de la peau, qui ressemble à du matériau polaire brossé. Une caractéristique que je n’ai encore pas vue sur les autres cuissards, et une nouvelle innovation de Gore Bike Wear cette année. Cet empiècement est conçu pour protéger le corps contre les dommages causés par le vent. La forme en V sur l’extérieur du cuissard a l’air un peu étrange mais offre de nombreux avantages fonctionnels.

Les bretelles sont bien faites et se positionnent parfaitement ; elles dispersent le poids de manière égale lors des efforts les plus intenses.

Ce cuissard court à bretelles a un design simple mais bénéficie de nombreuses caractéristiques techniques créées suite à de longues années de recherche et de développement. Il est conçu pour vous permettre de rester en selle plus longtemps.

 

 

Les gants courts Gore Bike Wear XENON 2.0

Les étiquettes réfléchissantes des gants courts Gore Bike Wear Xenon 2.0 sont idéales pour mettre et enlever ce modèle. Ils comprennent de nombreux rembourrages parfaits lorsque vous roulez sur terrain accidenté, si vous appréciez de rouler sur les graviers. Pour moi, le rembourrage est trop important à certains endroits : je préfère par exemple que le matériau de la paume soit plus fin, ce qui me permet alors de mieux agripper mon cintre. Cependant, le matériau de connexion sur la paume est incroyablement respirable, il s’agit de plusieurs épaisseurs. Globalement, des gants courts très confortables.

 

J’ai de grands projets cette année et je prévois de me mettre au défi et de tester ces équipements encore davantage. Surveillez mes publications sur le blog et les plateformes des médias sociaux de Wiggle : j’aurai des plans plus concrets dans les mois à venir. Je présenterai aussi l’itinéraire que je prévoirai de suivre et donnerai plus d’informations à propos de mon voyage.

Voir la gamme Gore Bike Wear pour le cyclisme sur route chez Wiggle

Article rédigé par :

Portrait de ed
Ed Tibbitts
Published on: 31 Mai 2016

Ed is a team leader in the design department whilst at work, but after work he rides both MTB and road bikes whenever he can find the time. Over 100 rides this year, and over 200 hours riding has given him the chance to put all sorts of products to the test.