Posté dans la catégorie Cycle avec le tag vivre avec, vêtements cyclistes, GORE BIKE WEAR, vtt

Cette année, Shane Banks va « vivre avec la gamme VTT de Gore Bike Wear » et tester les équipements de la marque allemande. Il présentera ses conclusions sur notre blog…

 

Bonjour ! Je m’appelle Shane, et mon rôle chez Wiggle consiste à créer et réviser le contenu sur les vêtements cyclistes que vous trouvez sur notre site. Il s’agit des informations que vous lisez sur nos fiches produits, afin que vous sachiez exactement ce que vous achetez ! J’ai la chance d’avoir été sélectionné pour « vivre avec » cette marque pour la saison ; je vais donc pouvoir vous donner un aperçu encore plus précis sur le monde des vêtements cyclistes !

Cet été, je vais rouler et participer à des compétitions dans mes équipements VTT Gore Bike Wear. J’ai déjà utilisé, et utilise toujours, des gants et couvre-chaussures Gore ; pour moi, leur qualité et leur résistance ont toujours été impeccables. Mais aujourd’hui, j’ai la chance de tester les produits Alp-X Pro, spécialement conçus pour la course, ainsi que toute la gamme de produits Power Trail, plus orientés pour le hors-piste.

Qui suis-je ?

Avant que je ne commence à vous parler des équipements, je me dois de vous expliquer comment ma passion pour le vélo a débuté…

Mon intérêt est suscité à l’âge de 6 ans, lorsque je reçois mon premier vélo de course (un Viceroy jaune) pour Noël. Il était doté d’une seule vitesse, d’un cintre incliné et de pneus solides (oui, solides !).

Cependant, le foot prend ensuite le dessus jusqu’à mes 16 ans, âge auquel les blessures et l’indifférence commencent à s’installer : c’est à ce moment-là que je reviens au cyclisme. Depuis, mon vélo et moi sommes virtuellement inséparables.

Mon premier « vrai » VTT est un Saracen Traverse : c’est à cause de lui que j’attrape le virus de la compétition et depuis ma participation à un premier évènement, le Cheddar Challenge, je n’ai pas arrêté. Depuis, j’utilise un VTT et suis devenu un athlète de niveau expert. Je roule aussi sur route et participe de temps en temps à des compétitions et des courses cyclo-sportives.

Même si je roule autant que possible avec mes vélos de route, de cyclo-cross et avec mon VTT, mon objectif principal cette année est de concourir avec mon VTT. Je vais donc tester les équipements de Gore lors de tous types d’évènements allant de courses de cross à des évènements de longue distance.

 

 

Les équipements

Le cuissard court à bretelles Gore Bike Wear Alp-X Pro (2 en 1)

Les équipements Alp-X sont les premiers à être sous les feux des projecteurs, et en particulier le short Gore Bike Wear Alp-X Pro (2 en 1, PE15). Je l’ai testé à diverses reprises, lors de sorties de VTT régulières avec mes collègues de Wiggle et lors de mes premières compétitions de VTT de la saison.

Un fantastique vêtement ! Ce short est ample et comprend un cuissard attaché. Je me suis d’ailleurs demandé pourquoi je n’y avais pas pensé avant ! Ce design supprime les constrictions ennuyeuses normalement causées au niveau de la taille par le short interne, et maintient la doublure parfaitement en place. En toute honnêteté, c’est le short ample le plus confortable que j’ai jamais porté.

Le rembourrage est également super confortable et des détails tels que des poches faciles d’accès pour les gels prouvent que ce modèle a été créé par des vététistes. La coupe du short ample est proche du corps, comme pourrait l’être un produit plus spécialement créé pour la compétition. Pour moi, il est parfait.

 

 

La veste Gore Bike Wear Alp-X Pro Windstopper Softshell (zippée)

Ensuite, la veste Gore Bike Wear Alp-X Pro Windstopper Softshell (zippée) : un maillot Windstopper à manches longues doté de manches pouvant être retirées à l’aide d’une fermeture zippée, vous permettant de créer un maillot à manches courtes.

Ce vêtement est idéal pour les compétitions du début de saison : j’ai gardé les manches pour m’échauffer avant la course puis les ai retirées avant de prendre le départ.

Cette veste n’est pas trop lourde, elle est donc idéale pour les journées fraîches de printemps lorsqu’un vent frais souffle. Le tissu Windstopper® est agréable et soyeux ; il offre une excellente élasticité et est donc très confortable même à pleine vitesse. Le Windstopper® doit également être respirable car, à aucun moment, je n’ai eu trop chaud ni n’ai trop transpiré.

Pour le rangement, cette veste comporte une poche de poitrine zippée (idéale pour ranger mon téléphone et enregistrer mon parcours !), deux poches ouvertes sur l’arrière et une poche arrière zippée pour vos clés. Cette multitude d’espaces de rangement signifie aussi que vous aurez suffisamment de place pour ranger des gels et vos manches. Les deux poches arrière, de taille généreuse, sont également positionnées en angle afin que vous puissiez accéder facilement à vos équipements ; elles sont un nouvel exemple du souci du détail accordé par les designers de Gore lors de la phase de conception.

 

 

The Gore Bike Wear Alp-X Pro Windstopper Softshell Short

Dernière pièce de la gamme Alp-X : le short Gore Bike Wear Alp-X Pro Windstopper Softshell (PE15).

Il devra être combiné à un cuissard interne rembourré, mais est fantastique lorsque vous recherchez une protection supplémentaire contre les intempéries.

Le tissu Softshell est doux au toucher et vraiment extensible ; il est donc très confortable pour pédaler. Ce modèle est plus lourd qu’un short 2 en 1 mais bloque efficacement le vent quand il fait froid, en maintenant un bon niveau de chaleur. La boue et les éclaboussures de la route sont bien repoussées par le tissu ; aucun risque d’avoir les fesses mouillés (pour ceux qui n’utilisent pas de garde-boues).

 

 

Les gants Gore Bike Wear Power Trail Windstopper Light Trail

Pour protéger mes mains, j’ai utilisé les gants Gore Bike Wear Power Trail Windstopper Light Trail. Ils se comportent comme des gants normaux mais, comme leur nom le suggère, comprennent du tissu Windstopper® sur le dos de la main.

La paume est rembourrée en gel, ce qui est idéal pour protéger mes mains, et l’adhérence est bonne et solide. L’ajout d’une membrane Windstopper permet d’ajouter un peu de chaleur lors des sorties fraîches en soirée. Vous ne pourrez pas les porter par temps vraiment froid, mais ils sont idéaux pour les soirées de printemps et les longues soirées d’été.

 

 

Les genouillères Gore Bike Wear Universal 2.0

Enfin, les genouillères Gore Bike Wear Universal 2.0. Elles sont parfaites pour ajouter un peu de chaleur et sont également confortables et parfaitement ajustées. Elles ne glissent pas et offrent une bonne longueur.

Vous pourrez les rouler facilement afin de les ranger dans une poche lorsque les températures augmentent enfin.

 

 

Conclusion

Globalement, je suis vraiment impressionné par ces équipements VTT Gore Bike Wear. Les vêtements offrent un bon ajustement, font une excellente utilisation de leurs matériaux et chaque détail a été soigneusement étudié, ce qui prouve qu’ils ont été conçus par des athlètes et pour les athlètes.

Article rédigé par :

Portrait de shane
Shane Banks
Published on: 08 juin 2016

Shane is the Cycle Apparel Buying Assistant - responsible for content on cycle clothing – He enjoys pretty much any type of bike riding, but mostly rides and races MTBs; getting out in all weather, all year round!