Posté dans la catégorie Run avec le tag racing

Les athlètes souhaitant passer des entraînements aux compétitions de running sont tous confrontés à deux difficultés. Tout d’abord, si les distances parcourues doivent augmenter, comment pourront-ils trouver le temps de s’entraîner ? De plus, devront-ils changer leur alimentation, comme adopter un régime particulier lors des entraînements et des compétitions ? ASICS et Suzannah Cranwell, de l’équipe Wiggle sont là pour répondre à ces questions.

 

Comment trouver le temps de s'entraîner ?

Ryan Martin est athlète professionnel, il a donc l’habitude de concentrer ses efforts sur une journée en particulier. Dans la vidéo ci-dessous (en anglais), il donne quelques conseils grâce auxquels vous pourrez établir un programme d’entraînement solide offrant un équilibre parfait entre distance et exercices de course.

À retenir :

Courez deux fois par jour, et répartissez vos séances d’entraînement de façon à pouvoir intégrer vos objectifs en termes de distance à votre programme journalier. Profitez même de l’une de ces deux séances pour faire des exercices de course. Ainsi, non seulement vous pourrez développer votre force, améliorer votre forme et votre mobilité, mais vous éviterez également de vous ennuyer sur le long terme.

Devrez-vous vous alimenter différemment le jour de la course ?

Dans la vidéo suivante (en anglais), vous pourrez découvrir ce que Gwen Jorgensen (vainqueur des séries mondiales de triathlon 2014 et membre de l’équipe olympique en 2012) mange avant une course et en quoi cette alimentation diffère de celle adoptée pour les entraînements.

À retenir :

Mangez quasiment la même chose, que vous vous entraîniez ou que vous participiez à une compétition. Vous devrez consommer un peu moins de graisses le jour de la course car leur digestion est un processus relativement long : mangez plutôt des aliments faciles à digérer afin de bénéficier d’un apport énergétique rapide.

Maintenant que nous avons répondu à ces deux questions essentielles, vous pourrez enfin tout donner en compétition ! Et puis une fois que vous aurez participé à une ou plusieurs courses, vous saurez exactement ce qui fonctionne pour vous et ce que vous devrez améliorer. Notez ce que vous ressentez lors des séances d’entraînement et ce que vous pouvez retenir de chaque compétition. Ne compliquez pas les choses ; commencez simplement par la base et ajoutez plus de détails au besoin !

Article de Suzannah Cranwell

Article rédigé par :

Portrait de christelle
Patricia E
Published on: 23 juin 2015