Posted in Run
montane-running

Dans cette série, Ben Gray va « Vivre avec les produits de running Montane ». Il nous donne ici ses premières impressions sur les équipements de la marque…

 

Bonjour, je m’appelle Ben et cette année, j’ai la chance de participer au projet « Vivre avec » pour la marque de running Montane.

Ma spécialité étant le trail, ces produits sont parfaits pour moi. Je suis un coureur enthousiaste et étais donc super excité à l’idée de pouvoir tester les produits de la marque sur mes sentiers locaux.

J’habite en bordure des South Downs et peut donc me trouver en pleine forêt ou en haut d’une colline en quelques minutes seulement. Montane m’a envoyé un bon assortiment d’équipements, tous très pratiques pour les conditions météorologiques observées au Royaume-Uni à cette période de l’année ! Je n’en suis qu’à mes débuts avec la marque, donc je vais vous donner mes premières impressions sur ces équipements.

 

 

Short Trail 2Sk

Je suis un grand fan de ce short. La doublure interne est de bonne qualité. Il offre un bon ajustement et comprend une poche interne aux bonnes dimensions dans laquelle vous pouvez ranger vos clés de maison. Il est également bien adapté à la pluie et ne se détrempe jamais ; grâce à sa doublure, la section externe ne vous colle jamais à la peau.

Il résiste également bien à la végétation. Lorsque vous tracez votre chemin sur les sentiers où celle-ci prolifère, vous finissez normalement avec quelques éraflures/déchirures sur votre short mais le Trail 2Sk reste solide et intact.

Pour résumer, un fantastique modèle, qui deviendra sans aucun doute un incontournable à ma tenue.  Note préalable : 8/10

Voir le short Montane Trail 2Sk (PE16) chez Wiggle

 

 

T-shirt Sonic (manches courtes)

Un T-shirt relativement décent, mais qui ne fait rien de vraiment extraordinaire. Il offre la performance que vous pouvez attendre de ce type de produits, ni plus ni moins. Mais après tout, c’est peut-être une bonne chose ?

Tout comme le short, il maintient un bon niveau de confort lorsqu’il est humide et ne devient pas trop collant. Il n’y a pas grand-chose à dire, il s’agit d’un haut de running de bonne qualité. Note préalable : 6/10

Voir le T-shirt Montane Sonic (manches courtes, PE16)

 

 

Sac VIA Fang 5

L’une de mes pièces préférée parmi ces nouveaux équipements. Je n’avais jamais utilisé de sac de running/d’hydratation auparavant donc il s’agit d’une vraie surprise.

Ce modèle offre un excellent ajustement, se moule parfaitement aux formes du corps et n’offre aucun mouvement pendant les sorties de running. Contrairement à ce que je craignais, il ne cause aucun problème et reste fermement en place.

Il comporte une quantité raisonnable de poches, et la possibilité d’intégrer un réservoir en fait un modèle particulièrement approprié dans mon cas. En effet, disposer d’un réservoir à eau lors des sorties de running de longue distance s’est avéré être une véritable révélation : plus besoin de transporter des bouteilles !

Ce sac comporte de nombreuses fonctionnalités vous permettant d’adapter son ajustement en fonction de votre morphologie ; je suis particulièrement fan des bretelles extensibles, qui bougent en harmonie avec votre corps. Il est aussi doté de deux poches pliables pour bidons.

J’ai tellement été impressionné par ce sac que je l’ai également utilisé pour mes sorties de cyclisme. Note préalable : 9/10

Voir le sac Montane VIA Fang 5 chez Wiggle

 

 

Veste Minimus

Cette veste est incroyablement compacte et légère tout en comprenant une tête hydrostatique de 20 000 mm et une respirabilité de haut niveau. Elle est très performante mais présente cependant quelques failles.

Sa taille et son poids sont incroyables ; je peux la ranger très facilement dans mon sac Fang 5 lorsque je sors courir par des conditions météorologiques incertaines et elle offre une bonne résistance à l’eau (je suis resté au sec sous la pluie à chaque utilisation !). Elle est aussi un peu chaude sur l’intérieur, mais je n’ai pas encore trouvé de veste de running imperméable qui ne le soit pas. Vous trouverez une généreuse poche sur l’avant, également imperméable ; je l’utilise pour transporter une carte et quelques autres objets.

Et maintenant, les points faibles de ce sac. Le plus grand est sa taille élastique. Je ne sais pas pourquoi les fabricants continuent à les fabriquer : tout ce qu’elles semblent faire, c’est remonter au-dessus de votre short, où elles laissent alors l’eau s’écouler à l’intérieur de vos vêtements. Et c’est encore pire lorsque vous portez un sac car votre veste se froisse alors au niveau du dos. Ou alors c’est simplement ma morphologie qui provoque cela, mais je ne suis pas le seul à rencontrer ce type de problème… La capuche élastique est aussi un problème pour moi, elle ne reste pas bien en place autour de mon front. Pour cette raison, je vous recommande fortement de porter une casquette sous la capuche afin de contourner ce problème et de protéger vos yeux de la pluie. Note préalable : 7/10

Voir la veste Montane Minimus (PE16) chez Wiggle

montane-minimus-jacket

 

 

Sacoche VIA Bite 1

Pas aussi utile que le sac Fang 5 mais il s’agit d’une pièce d’équipement très pratique. Elle est conçue pour les sorties de plus courte distance : je l’ai emmenée avec moi pour rendre visite à mes parents à Cornwall.

J’ai utilisé cette sacoche lors de deux sorties le long des chemins côtiers ; elle m’a permis de transporter une bouteille d’eau, mon téléphone et quelques autres petits objets.

Au niveau du confort, elle offre un excellent ajustement et, grâce à sa sangle de taille, ne bouge pas trop pendant la course (enfin cela dépend si vous la remplissez beaucoup ou non). J’ai oublié que je la portais pendant un petit moment !

Une sacoche aux bonnes dimensions pour les sorties de moyenne distance ; cependant, les poches en maille n’offrent pas suffisamment de sécurité pour pouvoir être utilisées efficacement : j’ai fini par perdre un sachet de friandises pour mon chien quand je suis sorti courir avec lui. Note préalable : 7/10

montane-bite-1

 

 

Veste Featherlite 7

Commercialisée comme étant coupe-vent et ultralégère (avec un peu de protection contre la pluie), l’efficacité de cette veste m’a surpris. Pas plus grosse qu’une mandarine une fois repliée, elle est une fantastique veste « d’urgence » que vous pouvez ranger très facilement.

Fabriquée à partir de tissu indéchirable, elle est aussi très solide et donc loin d’être aussi fragile qu’elle n’en a l’air.

Cette superbe veste m’a véritablement protégé du froid lors de sorties de running le long des sentiers côtiers venteux des Cornouailles. Puis, lorsque je me suis dirigé sur l’intérieur des terres, j’ai pu la replier et la ranger facilement dans ma sacoche Bite 1, tout en sachant qu’elle ne serait ni trop volumineuse ni trop lourde.

Un point négatif, par contre : je trouve que cette veste est un peu « statique » lorsque vous la sortez. Ce n’est pas véritablement un problème, mais malgré tout un peu gênant au début.

Pour résumer, un vêtement que j’ai hâte d’utiliser encore plus cet été. Je pourrais ainsi vous en dire plus sur cette veste ! Note préalable : 8/10.

Voir la veste Montane Featherlite 7 (PE16) chez Wiggle

Montane Featherlite 7 Jacket

 

En résumé

Maintenant que je vous ai fait part de mes premières impressions, j’ai vraiment hâte de continuer à utiliser mes équipements Montane cet été, pour véritablement les mettre au test. D’après ce que j’ai pu voir, il s’agit de vêtements et d’accessoires solides qui pourraient faire l’objet de quelques améliorations pour en faire des modèles de haut niveau.

Article rédigé par :

Ben Gray
Published on: 26 juil 2016